Accueil > Accueil > Synlab Opale > Trisomie 21 et AMP > PMA : Procréation médicalement assistée

PMA : PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

RECUEIL ET TRAITEMENT DU SPERME EN VUE D’INSÉMINATION Synlab Opale est autorisé pour les activités de recueil et traitement du sperme en vue d’une insémination avec le sperme du conjoint.

  • PMA : Procréation médicalement assistée
  • Trisomie 21
Principales indications de l’IAC

- Mauvaise qualité de la glaire cervicale
- Oligoasthénospermie modérée
- Infertilité idiopathique (sans raison identifiée)
- Problème d’éjaculation

Entretien préalable avant insémination avec sperme du conjoint ( IAC)

Toute demande d'insémination avec sperme de donneur (IAC) nécessite obligatoirement un entretien préalable avec un biologiste agréé du laboratoire (arrêté du 11 avril 2008 et du 03 août 2010 relatifs aux règles de bonnes pratiques cliniques et biologiques d'AMP ): 
Cet entretien se fait au laboratoire 16 rue des 4 coins sur rendez vous après réalisation de vos examens (prises de sang et analyses du sperme) un mois minimum avant la date de l’insémination. Il a pour but de connaître l’historique médical du couple et de lui d’expliquer la technique de préparation du sperme. Un questionnaire médical sera  effectué par le biologiste au cours de cet entretien de afin de vérifier la bonne indication de l’IAC. 

Le couple devra se munir pour cet entretien des éléments suivants : 

  • Photocopies du certificat de mariage (livret de famille) ou preuve de vie commune d'au moins deux ans.
  • Photocopies des cartes d’identité
  • Photos d'identité
  • Justificatif de domicile
  • Demande d’assistance à la procréation médicale fournie par votre gynécologue.
  • Consentement à l’assistance médicale à la procréation fournie par votre gynécologue
  • Tous résultats de tous les examens ayant été effectués jusqu’à ce jour notamment les contrôles sérologiques.

L’entretien se fera avec un des biologistes autorisés par l’agence de la bio-médecine (ABM) :
Dr Philippe Andlauer ou Dr Eric Gaeremynck
La patiente prendra ensuite un traitement de stimulation ovarienne prescrit par le gynécologue qui a pour but de faire développer un follicule sur chaque ovaire de la patiente. Chaque follicule contient un ovocyte ou ovule.
Le traitement se fait généralement par injections sous-cutanées : celles-ci peuvent être réalisées par l’infirmière ou la patiente elle-même. Dans les deux cas il est absolument impératif de respecter les horaires des injections et les posologies. La patiente doit signaler tout incident oubli ou erreur de dose à son gynécologue.

Différents contrôle de la stimulation ovarienne sont effectués par échographie et prise de sang (dosage d’hormones LH, ESTRADIOL, PROGESTERONE) ; lors du dernier contrôle le gynécologue prescrira une dernière injection (HCG ou OVITRELLE) qui déclenchera l’ovulation de la patiente 37h plus tard.

Il sera encore une fois impératif de bien respecter l’horaire de cette dernière injection pour que l’insémination se fasse juste au moment où la patiente ovule.

Après l’insémination

14 jours après l’insémination un test de grossesse est réalisé.

Le laboratoire doit être informé du résultat de ce test (test de grossesse positif ou négatif et issue de la grossesse) car les laboratoires effectuant les préparations de sperme en vue d’insémination doivent effectuer un bilan annuel remis à l’agence de la BIOMEDECINE pour évaluer leur performance.

Le recueil et le traitement du sperme :
schema

Après détermination par le gynécologue de la date de l’insémination prendre immédiatement rendez-vous au laboratoire.

Recueil du sperme :

- Un contrôle d’identité sera effectué juste avant le recueil.
- Faire le recueil impérativement au laboratoire dans une pièce dédiée avec ou sans le conjoint.
- Respecter un délai d’abstinence (absence d’éjaculation) : 2 à 7 jours. 
- Uriner  juste avant le recueil afin d'éviter les contaminations bactériennes de l’urètre.
- Effectuer un lavage  soigneux de la verge et des mains avec : eau + savon + antiseptique. 
- Effectuer le recueil par masturbation dans un réceptacle stérile.

Traitement du sperme au laboratoire

Consiste à sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles et ayant effectué leur capacitation c'est-à-dire les modifications physico-chimiques les rendant « aptes » à féconder les ovules ( ou ovocytes).
Cette technique permet également d’éliminer les débris cellulaires et facteurs toxiques présents dans le plasma séminal.

Prestation de conseil ou pour toute demande complémentaire